5 conseils​ utiles pour améliorer son expérience candidat

Repensez l’email de bienvenue

On ne le dit peut-être pas assez, mais rien ne vaut un bon accueil pour tisser une vraie relation avec des candidats. 

La plupart des emails de bienvenue que les candidats reçoivent sont insipides, impersonnels et peuvent entacher la marque employeur des entreprises.

L’exemple le plus flagrant, est certainement le message suivant :

“Si d’ici 3 semaines, vous n’avez pas de retour de notre part, veuillez considérer que votre candidature n’est pas retenue”. 

Personnalisez le contenu de vos messages (prénom du candidat, intitulé de poste, ton convivial, signature personnalisée),  est la clé pour créer de l’engagement, et rendre l’expérience candidat encore plus unique.

“Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.” David Swanson

Donner une roadmap

Encore trop de candidats sont dans le flou après avoir postulé. 

En effet, je fais acte de candidature, je reçois un mail d’accusé de réception, puis que se passe t-il ? à quoi dois-je m’attendre ? à quelle échéance ? autant d’interrogations que se posent les candidats une fois rentrée dans votre funnel de recrutement. 

Prenez le temps de communiquer en amont les étapes par lesquelles les candidats vont devoir passer pour aller jusqu’au bout du processus de recrutement (nombre d’entretiens, types d’entretiens, Assessment …)  . 

Donnez leur un calendrier le plus précis possible et des dates de réponse.

Avoir une vision claire de ce qui les attend, leur permet de mieux se préparer, s’organiser, et surtout se projeter dans l’entreprise.

N’oubliez pas que les candidats ne postulent pas que chez vous et que vous démarquez en mettant une vraie stratégie de recrutement vous permettra de tirer votre épingle du jeu dans un contexte concurrentiel. 

Soyez transparent

Ne laissez pas vos candidats sans nouvelles de votre part pendant plusieurs semaines.

Il est nécessaire de maintenir le lien et la communication avec eux pendant tout leur parcours candidat.

Informez les régulièrement de l’état d’avancement de leur candidature par téléphone / mail, ou en leur mettant à disposition des outils pour suivre en temps réel leur parcours candidat à l’instar de plateformes d’e-commerce (Chronopost, Amazon…) orientées sur l’expérience client, permettant d’être informé et de suivre le cheminement d’un produit.

Proposez leur une FAQ bien documentée avec les questions qui reviennent le plus souvent afin de leur donner une idée générale du processus de recrutement.

Ne laissez pas le doute s’installer chez vos candidats, une question en suspens peut être perçue comme un manque de considération, et peut créer du déceptif.

Enfin, prenez le temps de contacter individuellement les candidats non retenus pour leur expliquer de façon objective les raisons de votre refus.

Nourrissez vos candidats

Faites vivre votre marque employeur durant cette période en donnant la parole à votre DRH, CEO pour accueillir et remercier les candidats d’avoir postulé chez vous, en optant pour des posts sur la vie quotidienne de votre entreprise. 

Si vous voulez garder vos candidats motivés, il est vivement conseillé de mettre en place une stratégie de “nurturing marketing” pour maintenir leur motivation et leur engagement.

Poussez leur du contenu utile durant cette période pour les aider à mieux se préparer aux entretiens, à les rassurer, à les aider à mieux cerner ce qu’attendent les recruteurs (soft skills, mad skills…).

Ils vous en seront très reconnaissants, et se souviendront de vous positivement même si leur candidature n’est pas retenue.

Les candidats auront une idée plus précise de l’esprit dans lequel votre entreprise évolue et pourront mieux s’identifier et se projeter. 

Optimiser votre processus de recrutement

Plus de 9 entreprises sur 10 en France, n’ont aucun retour d’expérience de leurs candidats. 

Il est conseillé d’envoyer un questionnaire à la fin du processus de recrutement pour mesurer l’efficacité de votre parcours candidat, il est également intéressant de le faire juste après un refus ou l’embauche du candidat, pour mesurer les forces et les faiblesses de votre stratégie de recrutement.

« Arrêtons-nous et essayons de comprendre la racine de notre problème »  Craig Larman

Les retours d’expérience représentent une mine d’informations qui vous permettra d’améliorer continuellement votre processus de recrutement, d’être en permanence en phase avec les attentes des candidats, et des tendances qui se dessinent sur le marché de l’emploi.

—————————————————————————————————————

Pour aller plus loin dans votre réflexion, je vous propose cette infographie avec quelques indicateurs clés sur l’expérience candidat :).

Gérald Chiche