Le candidat enfin ROI ?

Il fut un temps où les candidatures coulaient à flot, où les entreprises n’avaient pas autant besoin de séduire nos amis candidats. Il n’y a qu’à voir les budgets consacrés aujourd’hui à la marque employeur pour comprendre que cela revêt d’un enjeux stratégique majeur.

Attirer, séduire, convaincre des candidats indécis pour les faire rentrer dans un processus de recrutement est primordial de nos jours. Seulement, à quoi bon investir dans une marque employeur qui sublimerait la réalité des choses ? Pourquoi tant de discours sont aseptisés sur les réseaux sociaux ? Et, pourquoi les promesses faites sur la marque employeur ne sont pas en phase avec une bonne expérience candidat ?

Alors me diriez-vous, qu’est-ce qu’une bonne expérience candidat ? Vaste question. Encore beaucoup d’entreprises ne prennent pas le temps d’envoyer un mail de bienvenue aux candidats pour accuser réception de leur candidature. Et quand certaines le font, nous recevons souvent des mails impersonnels nous expliquant que si d’ici 3 semaines, nous n’avons pas de retour, c’est que nous devons considérer notre requête comme infructueuse.

Entre nous, tout le monde l’a déjà vécu au moins une fois dans sa vie professionnelle. Et, combien de candidats sont informés en amont sur le nombre d’étapes dans le processus de recrutement ? Combien d’entre eux, connaissent le temps moyen d’attente entre chaque étape ? Et, une fois leur candidature déclinée, combien sont-ils à avoir un feedback ?

Alors me diriez-vous, pourquoi est-ce qu’une bonne expérience candidat est si importante de nos jours ? Peut-être parce que le marché de l’emploi a changé et, qu’aujourd’hui le candidat est en position de force, qu’il a l’embarras du choix, qu’il veut qu’on lui réserve un accueil meilleur, qu’on le tienne informé pendant tout le processus de recrutement.

Pour ma part, je suis convaincu que nous sommes à l’aube d’une révolution de l’expérience candidat comme l’expérience client a fait sa mue il y a quelques années.

Et si, nous commencions juste à considérer qu’un candidat est un client à part entière, peut-être contribuerions-nous à faire changer les mentalités doucement mais sûrement.